facebook
twitter
rss
logo

« L’œil d’Istanbul », le célèbre photographe Ara Güler est décédé

Ecrit par Pakize, 2018-10-18 02:17:04


Transféré en soins intensifs ce 17 octobre, le photographe âgé de 90 ans n’a pas survécu à son insuffisance cardiaque malgré tous les efforts des médecins.

Le Dr Zafer Göktay, de l’hôpital Florence Nightingale où Ara Güler a été hospitalisé a déclaré que ce dernier avait été réanimé 3 fois avant d’être transféré en soins intensifs cette nuit, où il a dû encore être réanimé à deux reprises, avant de céder à la troisième tentative, du fait d’une insuffisance cardiaque.

Ara Güler, Aram Güleryan de son nom complet, est né le 16 août 1928 à Beyoğlu, İstanbul. Son père, Dacat Güler, pharmacien de métier, était arrivé de Giresun à Istanbul à l’âge de 6 ans afin d’y étudier.

Ara Güler est sorti diplômé du lycée arménien Getronagan à Kuruçeşme en 1951. Au cours de sa scolarité, il a suivi les cours de théâtre de Muhsin Ertuğrul tout en travaillant dans toutes branches de métiers des studios de cinéma : il rêvait de devenir metteur en scène ou dramaturge.

Grâce à la première caméra 35 mm et un premier appareil photo offerts par son père, il a commencé à travailler comme photo-reporter au sein du journal Yeni Istanbul en 1950. Parallèlement, il poursuivit ses études à la faculté des sciences économiques de l’université d’Istanbul.
Sa première photographie a été l’image de la statue d’Atatürk à Gümüşsuyu, détruite par un groupe réactionnaire appelé Ticani en 1950.

En 1953, il rencontre Henri Cartier Bresson et rejoint l’Agence Paris Magnum et le "Photography Annual Anthology", publié au Royaume-Uni, le décrit déjà comme l’un des 7 meilleurs photographes au monde. La même année, il est le seul Turc a être admis en tant que membre de l’Association américaine de photoreporters (American Society for Media Photographers).

Des bergers
1er mai 1977

En 1958, il devient le premier correspondant au Proche-Orient pour Time-Life, et travaille également comme photojournaliste pour Paris-Match et Der Stern. En 1954, c’est la direction du département photographique du magazine Hayat qu’il reprend et il rejoint l’Agence Magnum. Sa carrière décolle dès la fin des années 50 : Stern, Paris-Match, Newsweek ou encore le Sunday Times publient ses photographies.

En 1962, il reçoit le très honorifique titre de « Maître du Leica » que l’Allemagne décerne si rarement. Et le magazine suisse Camera lui consacre un numéro spécial. Ses photographies sont publiées aux États-Unis, en 1964, par Mariana Noris dans son livre "Young Turkey".


Sa passion a fait voyager Ara Güler dans de nombreux pays, tels que l’Iran le Kazakhstan, l’Inde, le Kenya, la Nouvelle-Guinée. Mais c’est surtout la Turquie, et principalement Istanbul qu’il a immortalisée. Surnommé «  l’œil d’Istanbul  », Ara Güler était à lui seul un témoignage photographique, saisissant les scènes de la vie quotidienne de la mégalopole turque des années 1950 aux années 1980. Ses photographies d’Istanbul ont fait le tour du monde et reflètent toute la dualité d’une ville qui oscille entre tradition et modernité, au croisement de l’Europe et de l’Asie.

Son œuvre est enfin récompensée dans son propre pays en 1979, avec le premier prix du reportage de l’Association des journalistes turcs. 20 ans plus tard, on lui accorde, en Turquie, le titre de « Photographe du siècle ».

Ara Güler est également connu pour avoir photographié de nombreuses personnalités telles que Bülent Ecevit, Winston Churchill, Indira Gandhi, John Berger, Bertrand Russel, Bill Brandt, Alfred Hitchcock, Ansel Adams, Imogen Cunningham, Salvador Dali, son plus célèbre portrait est celui de Picasso qui refusait même de poser pour les photographes les plus renommés.

Bülent Ecevit
Pablo Picasso
Sofia Loren
Winston Churchill
Yaşar Kemal

Ses œuvres sont exposées à la Bibliothèque Nationale de France à Paris, ainsi qu’au musée de la photo Das Imaginare à Köln. Elles complètent également la collection Sheldon de l’Université du Nebraska au musée George Eastman de Rochester, États-Unis. Un musée en son nom avait été ouvert à Istanbul en août dernier.

Inauguration du Musée d’Istanbul

L ’équipe de Turquie News, très attristée de cette disparition, fait part de ses sincères condoléances à ses famille et proches. Paix à son âme.

Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales