Gomis s’éclate en Turquie et n’a pas compris l’OM

Ecrit par Engin, 2017-09-05 21:28:36


Gomis s’éclate en Turquie et n’a pas compris l’OM

Star en Turquie, Bafétimbi Gomis s’éclate à Galatasaray. S’il regrette forcément son départ de l’Olympique de Marseille, l’attaquant tricolore considère que tout n’était pas réuni pour qu’il reste dans son club de coeur. Au passage, il dénonce une agression à la Commanderie en fin de saison dernière.

Les atermoiements de l’Olympique de Marseille pendant le mercato estival et l’extrême difficulté à trouver un attaquant finalement recruté le dernier jour (Mitroglu) poussent à une réelle interrogation. Arrivé blessé, l’international grec devra patienter avant de mettre à mal les statistiques de Bafétimbi Gomis auteur de 20 buts en Ligue 1 la saison dernière en ayant manqué deux mois de compétition. Avec 4 buts en 3 journées en Turquie, Gomis jubile forcément et se félicite de son choix.

Un départ qu’il a rapidement compris comme inéluctable. "Je ne me suis pas senti au coeur du projet. Donc j’ai décidé de partir", explique-t-il dans les colonnes de L’Equipe. Une décision qui s’explique par le sentiment qu’il a eu de ne pas vraiment être désiré malgré une belle saison. Car l’argent, l’OM l’avait pour qu’il reste. Le transfert de Mitroglu pour 15 millions le prouve. Au passage, Galatasaray a déboursé 2,5 millions pour le recruter... "Peut-être que j’ai aussi été victime du fait que je sois arrivé avec l’ancienne direction. Si j’avais marqué 20 buts à Swansea, j’aurais sans doute été l’attaquant que l’OM voulait cette saison", sourit-il assez justement d’ailleurs.

"Ils ont voulu me taper"

Un choix qu’il remet forcément en cause, mais seulement du bout des lèvres comme pour ne pas trop abîmer un OM qu’il aime profondément. A ce titre, il avait bien conscience de son statut et du soutien dont il bénéficiait. Avec l’espoir né des sommes annoncées, il était déjà promis à un rôle de doublure qu’il ne pouvait pas accepter. Et puis, il s’est aussi passé un événement passé sous silence : "Je me suis fait agresser par des supporters venus pour une réunion, avoue-t-il, toujours pour L’Equipe. On a failli en venir aux mains. Ils ont voulu me taper car ils me reprochaient, entre autres, de faire la panthère, ce qui faisait référence à Saint-Etienne."

Un événement qui n’a rien arrangé, même s’il était l’affaire d’une minorité. Et à ceux qui considèrent qu’il en a trop fait sur son amour de l’OM, il rétorque : "Moi, j’étais sincère, ce n’était pas du pipeau." S’il regardera les prestations de son club de coeur avec une pointe au coeur depuis la Turquie, il ne regrette finalement pas ce passage qui lui a permis de réaliser un rêve.

En savoir plus sur http://portail.free.fr/sport/football/7189022_20170904_gomis-s39eclate-en-turquie-et-n39a-pas-compris-l39om.html#lsugkm0H8LYI6POc.99

Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions l�gales |