Revue de la presse turque 24.11.2011

Ecrit par , 2011-11-24 13:01:29


Nous vous présentons la revue de la presse turque du jeudi 24 novembre 2011

Le journal Zaman titre "La Syrie est arrivée à un point de non retour" et donne place à la déclaration du président M. Abdullah Gül au groupe de réflexion britannique Wilton Park.

M. Gül a noté que la Syrie n’interprétait pas correctement les développements régionaux et qu’elle est arrivée à un point de non retour.

Il a également défendu que l’Etat hébreu est devenu une charge pour ses alliés mais que personne ne le disait ouvertement, précise l’article.

"Cyber guerre en Syrie" intitule le quotidien Sabah et écrit que les affrontements qui durent depuis huit mois en Syrie, entre le régime de Bachar el-Assad et les opposants, s’attisent aussi sur la toile.

Face aux efforts déployés par l’administration syrienne pour couper les liens des opposants avec le reste du monde, un nouveau réseau Internet baptisé "Psiphon" produit avec le soutien du département américain d’Etat, a été mis en service, relate l’information.

Un article du quotidien Star intitulé "41 pays sont en lice pour coopérer avec les entreprises turques" rapporte que plusieurs hommes d’affaires, fonctionnaires de haut rang et technocrates issus de 41 pays ont participé au IIème Sommet de partenariat régional du Bosphore, organisé par la "plateforme de coopération internationale".

Le sommet qui s’étendra sur trois jours, est marqué en ce premier jour par les coopérations.

Les hommes d’affaires étrangers étaient en lice pour coopérer avec les entreprises turques pendant le sommet qui représente une économie de 3,3 trillions de dollars, d’après le quotidien.

Le journal Zaman opte pour le titre "La tension ne baisse pas à Tahrir" et indique que les indignés de la place Tahrir, avaient renversé Hosni Moubarak régnant pendant 30 ans sur l’Egypte, et réagissent à présent au Conseil militaire qui a succédé au pouvoir et aux partis politiques qui coopèrent avec le Conseil.

Les jeunes ont de nouveau investi la place et exigé une "démocratie entière et pas à moitié", d’après l’article.

Le journal Milliyet titre "Amende d’UAV infligée à Israël". Le ministre de la Défense nationale, Ismet Yılmaz a déclaré qu’une amende avait été infligée en raison des retards et complications rencontrées dans la livraison des systèmes de véhicules aériens inhabités (UAV) à Israël, avec lequel les relations sont à un point de rupture.

"En raison des retards de livraison, une amende de retard a été adressée à l’entreprise concernée en gardant les droits légaux. Il y a un article du contrat qui stipule qu’une amende sera infligée au cas où les produits ne seront pas délivrés dans le délai d’entretien" a déclaré Ismet Yılmaz, indique le journal.

Le quotidien Milliyet rapporte sous le titre "Menace composée de 5 articles, brandie par la Russie contre les USA", que le système de défense anti-missile américain, qui inclut également la Turquie, a provoqué la réaction de la Russie.

Dimitri Medvedev a assuré qu’ils installeraient des systèmes anti-missiles à Kaliningrad, situé au cœur de l’Europe et dans d’autres régions de la Russie si leurs préoccupations concernant le bouclier anti-missile constitué avec le leadership des Etats-Unis, n’étaient pas prises au sérieux.

La Russie a amorcé des négociations avec son voisin stratégique biélorusse sur l’installation de nouveaux systèmes de boucliers anti-missiles.

Source : TRT

en relation
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions l�gales |