[Bibliothèque] : Atatürk

par Pierre-Yves Grasset, Collectif (Auteur), Georges Daniel

Ecrit par Hakan, 2010-09-30 07:59:00


Relié : 168 pages

Editeur : Dargaud ; Édition : Nouv. éd (18 mars 2005)

Collection : Chronique de l’Histoire

Langue : Français

ISBN-10 : 2205057405

ISBN-13 : 978-2205057409

Commandez le sur Amazon ou dans notre boutique.


Biographie de l’auteur

Si la Turquie adhère un jour à l’Union européenne, elle le devra à celui qui a voulu l’ancrer dans la modernité occidentale : Mustafa Kemal Atatürk (1881-1938). L’un des hommes d’État les plus fascinants de l’histoire. En 1914, la Turquie est encore le centre de l’Empire ottoman. Mais celui-ci est moribond. Ses possessions n’ont cessé de se réduire et ses institutions sont à bout de souffle. Il s’engage pourtant dans la Première Guerre mondiale, aux côtés de l’Allemagne et de l’Autriche. Cette alliance lui coûtera très cher en 1918, à l’heure de la défaite. Mais pendant la guerre, un brillant général se couvre de gloire contre les Alliés et révèle des dons exceptionnels d’organisateur, ainsi qu’un caractère inébranlable. Il s’appelle Mustafa Kemal. Toutefois, Mustafa Kemal ne se contente pas de faire la guerre. Il pense intensément à l’avenir et comprend très vite que seule une révolution profonde pourra guérir son pays, que l’on appelle " l’homme malade de l’Europe ". Il sait toutefois qu’une révolution politique n’aura de chances de réussir que si elle est appuyée sur une révolution culturelle. Après la Première Guerre mondiale, Mustafa Kemal s’impose comme l’homme de la situation. Parvenu au pouvoir, il proclame en 1923 la République, dont il est le premier président.

Il a alors 42 ans, et il va mettre en œuvre à marche forcée la révolution dont il rêve. Mais aussi avec réalisme. En 1924, il fait adopter une Constitution qui fait de la Turquie un État laïque, cas unique dans le monde musulman. Il poussera très loin la modernisation et l’occidentalisation, jusque dans la façon de se vêtir. Il donnera le droit de vote aux femmes en 1934, dix ans avant la France, et il imposera l’alphabet latin pour la langue turque. Lorsqu’il meurt en 1938, Mustafa Kemal laisse un pays qui, en moins de quinze ans, a fait des progrès de géant. Il sait qu’il reste encore beaucoup à faire, mais il a posé des bases solides.

En 1934, il a été officiellement appelé Atatürk - " le père des Turcs ". L’histoire d’Atatürk est l’une des grandes épopées du me siècle. Et c’est bien une épopée que raconte ce livre, par le texte et par l’image. Précis, vivant et richement documenté, il entraîne irrésistiblement le lecteur dans les pas de ce personnage hors du commun, de sa naissance à sa mort : chaque épisode de sa vie est clairement identifié par un lieu et une date, dans un ordre rigoureusement chronologique, selon le principe qui a fait le succès des Éditions Chronique. Complété par un index détaillé très pratique, l’ouvrage fait également le point sur l’image d’Atatürk dans la Turquie actuelle et sur son héritage.

Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions l�gales |