« #Tamam » ou « #Devam » ? La guerre fait rage en Turquie sur Twitter

Ecrit par Hakan Akgün, 2018-05-11 07:48:00


Le président turc Erdogan dirige le pays depuis 15 ans et pourrait rester au pouvoir encore 10 ans aux termes d’une révision constitutionnelle passée l’an dernier

Les internautes turcs se livraient mercredi une lutte impitoyable à coups de mots-clés sur Twitter "#Taman" pour exprimer leur soutien ou leur ras-le-bol du président Recep Tayyip Erdogan, en pleine campagne pour sa réélection en juin.

Signe de l’ampleur prise par cette bataille numérique, où les opposants de M. Erdogan ont pour l’instant l’avantage, le porte-parole du gouvernement turc Bekir Bozdag a affirmé mercredi que le gagnant des élections anticipées du 24 juin sortirait « des urnes, pas de Twitter ».

Depuis mardi, des anti-Erdogan se fédèrent sous la bannière du mot « tamam » (« ça suffit » ou « assez », en turc), tweeté plus d’un million de fois mardi et qui continuait mercredi de dominer les tendances Twitter en Turquie.

Cette fronde numérique est partie du détournement d’un discours de M. Erdogan mardi dans lequel il affirmait qu’il se retirerait si la nation lui disait « tamam ».

Mais les partisans du président turc, qui dirige le pays depuis 15 ans et pourrait rester au pouvoir encore 10 ans aux termes d’une révision constitutionnelle passée l’an dernier, ont sonné la contre-attaque en se fédérant autour du mot « devam » (« continue » (Devam)).

« Les tentatives de manipulations sur les réseaux sociaux ne mèneront nulle part, ce sont de vains efforts », a commenté mercredi le porte-parole de la présidence, Ibrahim Kalin. « Nous verrons quelle décision prendra la nation le 24 juin. Nous prévoyons que ce sera ‘devam’ ».

La Turquie tient le 24 juin des élections présidentielle et législatives anticipées, initialement prévues en novembre 2019. Ce double scrutin marquera l’entrée de la plupart des mesures renforçant les pouvoirs du chef de l’Etat validées part référendum l’an dernier.

AKP CHP élections Gouvernement IYI Parti / Bon Parti MHP Opinion société
Élections en Turquie : Erdogan en difficulté
Trois morts dans le sud de la Turquie dans une fusillade
Turquie/Elections anticipées : Le calendrier électoral pour les Turcs de l’étranger dévoilé
Le Parti républicain du peuple (CHP), un candidat face au président Recep Tayyip Erdogan
Turquie : déjà en campagne, Erdogan vise une réélection dès le premier tour
Macron souhaite que le dialogue avec la Turquie « soit encore renforcé »
Netanyahu refuse de recevoir des leçons de morale du président turc
[Zarrab] : Le banquier turc écope de 32 mois de prison
Grèce : un tribunal condamne un Turc pour entrée illégale
« #Tamam » ou « #Devam » ? La guerre fait rage en Turquie sur Twitter
La Turquie ne prendra aucune mesure contre la Russie malgré l’expulsion de diplomates russes par plusieurs autres (...)
La Turquie a remporté le concours en Finlande avec « BaretCare » !
Ali Gedikoglu, visé par une enquête judiciaire
Turquie : funérailles des victimes du crash d’un avion turc en Iran
Le forfait "International" de RED By SFR 15 Go + Turquie est à 15 euros
Samsun et Samsung sont dans un bateau ou combattre les analyses préconçues
L’ex-banquière turque veut devenir prof de français
La Turquie prête à ouvrir "une nouvelle page" avec l’Arménie
Erdogan interdit Uber en Turquie
Danone lance la web-série « Les Colocs du monde »
Le haut-commissaire de l’ONU demande au le gouvernement turc de lever immédiatement l’état d’urgence
LEVENT GÜLTEKIN : POUR UNE SORTIE HONORABLE DE LA TURQUIE
Turquie : guerre des mots entre le président Erdogan et son ancien allié Abdullah Gül
Turquie : le Bon parti de Meral Aksener autorisé à participer aux élections anticipées
Peut-on croire Reza Zarrab ? Un jury américain va devoir trancher
Turquie : vote d’une révision controversée de la loi électorale
Elections en Turquie : vers un front commun de l’opposition contre Erdogan
Muharrem Ince est le candidat du CHP
Turquie : L’ancien leader du CHP hospitalisé
Turquie : Kilicdaroglu à nouveau président du CHP
Turquie : le chef de l’opposition assure qu’il ne "cédera pas aux menaces d’Erdogan"
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2017 | Mentions l�gales |

Visiteurs connectés : 24