Liberté conditionnelle pour deux journalistes du quotidien « Cumhuriyet »

Ecrit par Engin, 2018-03-11 10:53:41


Liberté conditionnelle pour deux journalistes du quotidien « Cumhuriyet »

Avec ; RFI

En Turquie, un tribunal a ordonné vendredi 9 mars la libération conditionnelle du rédacteur en chef et d’un journaliste du quotidien d’opposition Cumhuriyet. Les deux hommes restent poursuivis pour « aide à des groupes terroristes ». Le tribunal a par ailleurs maintenu en détention le patron du quotidien, Akin Atalay.

La libération conditionnelle du rédacteur en chef Murat Sabuncu et du journaliste d’investigation Ahmet Şik, a été prononcée par le tribunal de Silivri, près d’Istanbul, au terme de la sixième audience du procès de 17 collaborateurs de Cumhuriyet.

La nouvelle de la libération des deux journalistes a été accueillie par les cris de joie des soutiens des accusés dans la salle d’audience. Ahmet Şik n’a pu retenir ses larmes en écoutant la décision. Il était incarcéré depuis 434 jours. Son confrère Murat Sabuncu 495 jours —la même durée que Akin Atalay.

Les deux journalistes ont quitté la maison d’arrêt vendredi soir. Muratcan Sabuncu, le fils du rédacteur en chef de Cumhuriyet, était vendredi soir à la sortie de prison pour accueillir son père : « Il était bien sûr content de voir ses amis, ses collègues, sa famille, mais il pense vraiment à son collègue qui est resté seul dans la cellule et aussi aux autres collègues qui sont en prison parce qu’ils défendent les droits fondamentaux en Turquie », témoigne-t-il.

Murat Sabuncu est retourné au journal où il a repris le travail, poursuit son fils. Il continue de défendre un journalisme indépendant. « Il se sent très bien, prêt à travailler de suite pour continuer à être solidaire avec les autres journalistes et défenseurs des droits de l’homme toujours emprisonnés. »

Akin Atalay maintenu en détention

« Ce n’est pas un jour pour se réjouir », a dit pour sa part Ahmet Şik, en rappelant que le patron de Cumhuriyet restait détenu. Akin Atalay est le dernier des 17 accusés à être encore en prison, tous les autres ayant été remis en liberté conditionnelle petit à petit depuis un an.

« La prochaine audience aura lieu vendredi prochain et nous espérons que Akin Atalay qui est la dernière personne à rester en prison sera aussi libérée », ajoute Muratcan Sabuncu. Nous attendons une décision indépendante et impartiale de la part de la cour et nous espérons et croyons que les charges seront abandonnées. »

Les deux journalistes libérés restent poursuivis pour proximité avec des groupes terroristes. Ils sont accusés d’avoir commis des actions au profit à la fois du mouvement de Fethullah Gülen et le groupe terroriste PKK.

La sixième journée de ce procès, qui s’est ouvert le 24 juillet 2017, avait démarré dans la tension. La gendarmerie, positionnée devant le palais de justice, avait essayé d’empêcher les partisans des accusés de parler aux médias.

A la une justice La presse Liberté de presse Turquie
Comment une déclaration scandaleuse du représentant de l’organisation terroriste YPG est passée pour de l’information
Elections en Turquie : les urnes seront très surveillée
Les États-Unis privent la Turquie de leurs F-35
Ligue des champions : les joueurs de Leipzig intimidés par l’ambiance du stade de Besiktas
Trois morts dans le sud de la Turquie dans une fusillade
La Turquie ne prendra aucune mesure contre la Russie malgré l’expulsion de diplomates russes par plusieurs autres (...)
La Turquie et l’UE sur la même longueur d’onde face au projet de nouveaux tarifs douaniers américains
"la Belgique est le maillon faible de la lutte contre le terrorisme"
Deux diplomates turcs placés sous mandat d’arrêt en Suisse
Vente d’e-cigarette est interdit en Turquie
Liberté conditionnelle pour deux journalistes du quotidien « Cumhuriyet »
Agression d’un turc par des manifestants pro-PKK
Verdict du procès des deux activistes extrémistes arméniens accusés d’agression sur l’ambassadeur de Turquie
La charte illégale signée entre la ville d’Alfortville et la ville de Latchin occupée a été abolie
Valérie Boyer condamnée pour le harcèlement moral
La Turquie libère un journaliste germano-​​turc
REVUE DE PRESSE DU 18 OCTOBRE 2017
Turquie : la cour constitutionnelle ordonne de libérer 2 journalistes
La Commission va publier un rapport où elle tacle durement Ankara
Turquie : 5 journalistes condamnés pour terrorisme
Libération de Loup Bureau en Turquie : "Le principe du retour est acté", selon son avocat
Turquie : cinq journalistes du "Cumhuriyet" maintenus en détention
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2017 | Mentions l�gales |

Visiteurs connectés : 21