La tension monte entre les Pays-Bas et la Turquie

Ecrit par Hakan Akgün, 2018-02-28 15:43:36


Rien ne va plus entre les Pays-Bas et la Turquie suite à la reconnaissance du soi disant "génocide arménien" par les députés néerlandais. En écho, les protestations se multiplient aux Pays-Bas.

« Bas les pattes, laissez nos députés tranquilles, la liberté d’expression est inattaquable aux Pays-Bas. », voici le ton général du communiqué émis ce mercredi par les présidents de trois partis néerlandais, écologistes, libéraux et extrême gauche.

La Turquie avait elle aussi réagi en convoquant le chargé d’affaires néerlandais à Ankara pour lui faire part de son mécontentement. Le chargé d’affaires, car même si les relations diplomatiques sont officiellement maintenues, les deux pays n’ont plus d’ambassadeurs l’un chez l’autre.

Les tensions diplomatiques sont nées à l’occasion du référendum constitutionnel turc d’avril dernier. Lors de la campagne pour ce référendum destiné à accroître les pouvoirs du président turc, le ministre des Affaires étrangères turc s’était vu refuser par le gouvernement batave de venir tenir un meeting électoral aux Pays-Bas, car la communauté turque néerlandaise avait été appelée à se déplacer en masse, une communauté de près d’un demi-million de personnes. La ministre turque de la Famille s’était vue ensuite interdire l’accès par la police au consulat turc de Rotterdam.

Depuis, la Turquie exige des excuses de la part du gouvernement batave. Et même si le gouvernement affirme que ces tensions sont insignifiantes en regard de quatre cents ans de relations diplomatiques avec la Turquie, l’ambassadeur néerlandais à Ankara est depuis deux semaines définitivement rappelé aux Pays-Bas alors qu’il y était persona non grata en Turquie depuis près d’un an.

Source : avec RFi

diplomatie FRA Dachnaktsoutioun FRA Nor Seround lobbying arménien Pays-Bas Turquie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2017 | Mentions l�gales |

Visiteurs connectés : 24