Rameau d’Olivier : échauffourées à Cologne, calme en France

Ecrit par Hakan Akgün, 2018-01-28 09:08:43


De nombreux Kurdes ont manifesté leur opposition à travers toute l’Europe à l’offensive turque en Syrie.

La police allemande a ordonné samedi la dispersion d’une manifestation tendue de près de 20 000 Kurdes à Cologne dénonçant l’offensive turque en Syrie, en raison de la présence dans le cortège de nombreux symboles du PKK, interdits dans le pays.

En France aussi, des manifestations pro-kurdes, d’ampleur plus limitée, ont aussi eu lieu samedi : 2 500 personnes ont défilé dans le centre de Paris derrière une banderole tenue par une demi-douzaine de femmes affirmant que « le fascisme truc d’Erdogan sera enterré à Afrine ».

« On a vaincu Daech »

A Marseille, 2 000 personnes, selon la police, se sont rassemblées sans incident sur le Vieux-Port. « On a été trahis, on a vaincu Daech, et aujourd’hui la Turquie massacre notre peuple », s’est indigné Sahil Azad, porte-parole du centre démocratique kurde de la ville.

En Allemagne, « De nombreux manifestants ont déployé des drapeaux interdits à l’effigie d’Abdullah Öcalan », le chef historique du PKK, groupe terroriste tandis que d’autres défilant le visage dissimulé ont refusé de se découvrir la tête, s’est justifié un porte-parole de la police locale. La police a utilisé du spray irritant pour disperser quelques protestataires qui voulaient continuer à marcher, et interpellé deux personnes. Elle a chiffré entre 15 000 et 20 000 au total le nombre de manifestants, qui ont marché aux cris de « Erdogan dictateur ! ».

L’organisation PKK est classée terroriste par la Turquie et ses alliés occidentaux et il est interdit de montrer en public ses symboles en Allemagne. Dans le passé, Ankara a régulièrement reproché à Berlin d’être trop laxiste sur ce point lors des rassemblements de Kurdes en Allemagne.

La manifestation de Cologne s’est ébranlée en milieu de matinée dans une atmosphère tendue, avec quelque 2 000 policiers mobilisés. Elle a été stoppée à mi-parcours du fait de la présence des symboles du PKK. La police a ensuite raccompagné le cortège vers son point de départ, sans incidents signalés. A Cologne, certains participants à la manifestation brandissaient des pancartes réclamant la « Liberté pour le Kurdistan » ou proclamant « Honte à toi, l’Europe ! ». Certains manifestants en colère ont utilisé des hampes de drapeaux pour s’en prendre à la police, selon les médias allemands, mais ces incidents ont vite pris fin.

« Plusieurs petits affrontements » ont toutefois eu lieu « entre Turcs et Kurdes », sans que de « gros actes de violences » ne soient à déplorer, a indiqué un porte-parole de la police à l’agence de presse DPA.

Avant la manifestation de Cologne, quelques échauffourées entre membres des deux communautés et des actes de vandalisme contre des mosquées turques ont d’ores et déjà eu lieu ces derniers jours en Allemagne.

Source : avec Le Parisien

terrorisme Allemagne Europe France PKK YPG
Trente-cinq terroristes du PKK tués par l’aviation turcs dans le nord de l’Irak
Erdogan jure d’assécher le marais terroriste des monts Kandil
Marseille : sept Kurdes sympathisants de l’organisation terroriste PKK condamnés pour violences contre des policiers
Erdogan affirme que l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem est une "énorme erreur"
Turquie : L’armée restera dans le nord de l’Irak jusqu’à la fin de sa mission, affirme le ministre de la Défense
Morlaix. La manifestation en faveur de l’organisations terroristes interdite par le préfet
L’Irak empêchera toute attaque de la Turquie depuis son territoire
L’armée de l’air turque tue 13 terroristes dans le nord de l’Irak
HDP a élu ses dirigeants
L’armée turque a neutralisé 15 terroristes du PKK
Agression d’un turc par des manifestants pro-PKK
L’armée turque (TSK) avance dans le nord de l’Irak
Frappe turque contre un hôpital à Afrine : l’état-major dément
Paris appelle la Turquie à cesser son offensive
[Syrie] - L’offensive turque s’approche de la ville d’Afrin
UE : Merkel veut stopper les négociations d’adhésion avec la Turquie
Quand le président turc Erdogan fait campagne pour les législatives allemandes
La Tur­quie va en­quê­ter sur l’is­la­mo­pho­bie en Bel­gique
Les résultats de TUI relancent l’espoir d’une reprise en Turquie
Apres l’Autriche, l’Allemagne interdit aussi de faire campagne pour les élections en Turquie
Ali Gedikoglu, visé par une enquête judiciaire
Macron souhaite que le dialogue avec la Turquie « soit encore renforcé »
Erdogan accuse la France d’être "complice des terroristes"
Vendée. Elles proposent une loi pour faire reconnaître le génocide
Cérémonie d’ouverture du bureau du Parti républicain du peuple (CHP) Strasbourg
Les règles de l’espace Schengen pourraient changer
La Turquie réduit son financement au Conseil de l’Europe
Rameau d’Olivier : échauffourées à Cologne, calme en France
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2017 | Mentions l�gales |

Visiteurs connectés : 16