Turquie : une adolescente belge de 14 ans radicalisée arrêtée avec son bébé

Ecrit par Engin, 2017-10-22 20:19:56


Turquie : une adolescente belge de 14 ans radicalisée arrêtée avec son bébé

Avec RTBF

Firdaous avait fui la Belgique le 24 mai dernier, enceinte, pour la Syrie. Elle a été arrêtée en Turquie, après avoir accouché.

Une adolescente belge de 14 ans, Firdaous, portée disparue depuis fin mai, suspectée d’avoir rejoint un groupe djihadiste en Syrie, a été arrêtée en Turquie avec son bébé âgé d’une dizaine de jours, a annoncé samedi le parquet de Bruxelles. La jeune fille, qui fait l’objet d’un signalement international, a été arrêtée le 10 octobre en Turquie, quelques jours après son accouchement. Elle "est à nouveau sur le territoire belge depuis ce matin", a précisé dans un communiqué Ine Van Wymersch, premier substitut du procureur du Roi et porte-parole du parquet.

Sa sœur aînée a combattu en Syrie. Selon plusieurs médias belges, cette adolescente originaire d’Uccle, dans l’agglomération bruxelloise, avait quitté la Belgique fin mai, déjà enceinte, pour rejoindre la Syrie en compagnie d’un homme radicalisé et de la fillette de ce dernier, âgée de trois ans, emmenée à l’insu de sa mère. L’adolescente était déjà suivie par un juge pour enfant : sa sœur aînée était partie combattre en Syrie dans les rangs de l’Etat islamique avant de revenir en Belgique, à l’été 2016, où elle a été inculpée, mais laissée en liberté sous de strictes conditions. Le parquet de Bruxelles évoque une possible influence sur sa sœur Firdaous, afin de la pousser à se rendre en Syrie.

Suspectée d’activités terroristes. Selon le parquet, "Firdaous et son bébé se trouvent actuellement à l’hôpital. Vu les circonstances, l’enfant est en bonne santé. Firdaous se fait toujours soigner et ne peut pas quitter l’hôpital". Suspectée d’activités terroristes, elle sera entendue par les forces de l’ordre dès que son état de santé le permettra. Son bébé lui fait l’objet d’une demande de protection de la part de la justice belge. L’adolescente était déjà connue des services de police avant sa disparition : le ministère de l’Intérieur belge lui avait déjà retiré ses papiers d’identité car elle était soupçonnée de se radicaliser. C’est d’ailleurs le jour de l’arrestation de sa sœur aînée, le 24 mai dernier, que Firdaous avait disparu. Quant à l’homme avec lequel elle a quitté la Belgique, il est désormais recherché pour "rapt parental", précise la RTBF.

Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2017 | Mentions l�gales |

Visiteurs connectés : 23