Monaco renversé par Besiktas

Ecrit par Engin, 2017-10-17 23:13:10


Monaco renversé par Besiktas, son avenir en Ligue des champions compromis

avec l’Equipe

Alors que Monaco devait s’imposer contre Besiktas pour rester maître de son destin en Ligue des champions, les Monégasques ont été renversés au stade Louis-II ce mardi (1-2). Leur avenir en C1 est sérieusement compromis.

Pour ceux qui en doutaient encore, le Monaco 2017-2018 n’est plus la machine infernale sacrée championne de France et demi-finaliste de la Ligue des champions la saison dernière. L’état de grâce du début de saison, sur l’euphorie du dernier exercice, est bel et bien terminé et l’ASM l’a encore constaté ce mardi, en se faisant renverser au Louis-II par Besiktas (1-2) dans une partie qu’elle aurait assurément gagnée la saison dernière. Le passé doit désormais être oublié. Dernière du groupe G avec un point après trois journées, la bande à Jardim va devoir se métamorphoser durant la deuxième phase des matches de poules pour espérer rester en vie dans la compétition

Devant son stade clairsemé, Monaco a plutôt bien débuté, malgré une certaine crispation en début de rencontre. Baldé d’une accélération et Lemar sur coup franc ont fait passer deux frissons, mais l’ouverture du score est finalement revenue au patron Radamel Falcao, l’un des rares à ne pas décevoir (voir par ailleurs, 30e). Une respiration bien trop courte pour une équipe en manque de confiance. La défense monégasque, qui avait déjà montré des signes de fébrilité, a rapidement laissé filer l’avantage. Le Besiktas, porté par un Talisca intenable et un Tosun au réalisme glacial (voir par ailleurs) a fait voler en éclat le peu d’équilibre qu’il restait à Monaco. Deux buts indiscutables (34e, 54e), qui auraient pu en appeler d’autres sans un Subasic décisif à plusieurs reprises.

L’entrée précoce de Lopes à la place de Tielemans (57e) n’a pas changé le visage de l’équipe de Jardim, apathique offensivement et systématiquement sur le reculoir, mangée par l’agressivité turque. Le sursaut d’orgueil en fin de rencontre n’était pas non plus de nature à effacer toute la déception accumulée.

Le fait : Falcao est bien seul

Radamel Falcao ne suffit plus à cacher la forêt de problèmes monégasques. Le Colombien réalise pourtant un début de saison exceptionnel, et l’a encore prouvé ce mardi. Contre les Turcs, le Tigre a dû se contenter de miettes. Cela lui a suffi pour ouvrir le score d’un enchaînement de très grande classe, mystifiant la défense avant de conclure d’un pointu à la Ronaldo Fenomeno (30e). Une demi-occasion et un but, c’est un peu le menu quotidien de Falcao cette saison. L’incroyable réussite de sa star – 13 buts en 16 tirs cadrés toutes compétitions confondues – est l’un des seuls motifs de satisfaction de l’ASM actuellement.

Le joueur : Tosun, c’est carré

Immédiatement dans son match avec un engagement parfois à la limite, Cenk Tosun, déjà buteur contre le FC Porto, a décroché trois points précieux pour Besiktas. Le buteur turc a considérablement gêné la défense monégasque par son physique et s’est montré très réaliste. Il a d’abord claqué une tête parfaite sur un centre déposé par Quaresma, se glissant entre Jemerson et Glik avec agilité. Il a ensuite signé un doublé en profitant d’une remise en retrait de Babel suite à une frappe d’Aslan sur le poteau (54e). Son travail de sape, usant pour la défense monégasque, conjugué à son efficacité, permettent à Besiktas de continuer son sans-faute en tête du groupe G (9 points).

Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2017 | Mentions l�gales |

Visiteurs connectés : 22