À la frontière turco-syrienne : "Je n’ai jamais vu une telle atrocité"

Ecrit par Hakan, 2016-02-12 12:23:53


En Syrie, la ville d’Alep subit un nouvel assaut meurtrier depuis le 1er février dernier. L’aviation russe et les combattants iraniens apportent leur soutien à l’armée de Bachar al-Assad pour tenter de reprendre l’entièreté de la ville. Depuis, des dizaines de milliers de Syriens fuient vers le nord, vers la Turquie. Mais ils se trouvent bloqués à la frontière dans un no man’s land. La situation humanitaire est catastrophique. Pour l’instant, la Turquie garde la frontière fermée.

Côté turc, juste à côté de la frontière avec la Syrie, nous arrivons dans un immense dépôt où est stockée de l’aide humanitaire. On y trouve de tout ou presque. Zafer Ersoy, le porte-parole de l’ONG turque IHH est notre guide. Il explique que tous les jours, cinq tonnes de vivre et de matériel partent d’ici vers les nouveaux camps installés côté syrien. Il y a urgence, des milliers de personnes se trouvent là-bas sans ressources.

"On continue de monter de nouvelles tentes. En 24 heures, on en a construit 200 pour subvenir à leurs besoins. 90 camions nous permettent d’acheminer les besoins de première nécessité, de la nourriture. Par exemple ces pommes de terre, on les utilise pour préparer des repas chauds." Son collègue, Hikmet Solen, responsable de la cuisine, est choqué par la situation de l’autre côté de la frontière : "Je suis allé en Afrique mais je n’avais jamais vu cela, je n’ai jamais vu une telle atrocité".

Lire la suite sur RTBF

Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions l�gales |