Migrants : Fillon juge l’offre de Merkel à la Turquie "intenable"

Ecrit par Hakan Akgün, 2015-10-21 10:37:19


Pour François Fillon, l’offre d’Angela Merkel à la Turquie - un "plan d’action" d’Ankara pour retenir les réfugiés sur son territoire en échange d’un coup de pouce à l’entrée du pays dans l’UE - est "intenable".

Bruxelles a proposé jeudi dernier un "plan d’action" aux termes duquel Ankara s’engagerait à retenir sur son territoire les migrants, notamment syriens, qui veulent rallier l’Europe. Cela en échange d’une "libéralisation du régime des visas" pour les citoyens turcs et d’un coup de pouce à la candidature d’Ankara à une entrée dans l’UE. "Les discussions en la matière sont très prometteuses et continueront", a même assuré Angela Merkel, dimanche après un entretien avec le président turc Recep Tayyip Erdogan.

La Turquie, qui accueille déjà officiellement 2,2 millions de réfugiés syriens, a fait monter les enchères en qualifiant ce plan de simple "projet" et en jugeant le budget proposé par l’UE "inacceptable". "Nous avons parlé de 3 millions d’euros ’d’argent frais’ mais ce n’est pas une somme définitive. Nos besoins (financiers) pourraient augmenter", a déclaré le Premier ministre turc, islamo-conservateur, Ahmet Davutoglu.

Lundi, le Premier ministre turc avait suscité la controverse en déclarant sur la télévision turque qu’il "ne pouvait pas accepter un accord sur la base : ’Donnez-nous de l’argent et ils restent en Turquie’. Je l’ai dit à Merkel. Personne ne doit attendre de la Turquie qu’elle se transforme en un camp de concentration où resteraient tous les réfugiés.

François Fillon a exprimé mardi son désaccord avec la position d’Angela Merkel : "François Hollande a été inspiré de ne pas prendre la même attitude" qu’Angela Merkel, a déclaré l’ancien Premier ministre sur "RTL". "C’est vrai aussi qu’il n’y a pas aujourd’hui un afflux de réfugiés qui déferle sur la France contrairement à l’idée entretenue ou en tout cas reçue par les Français".

Contrairement à la chancelière allemande, le président français "n’a pas ouvert les bras et il a eu raison de le faire". "Angela Merkel d’ailleurs a modifié sa position. Ceci étant, elle vient de prendre une nouvelle position qui pose problème avec la Turquie : elle a demandé à la Turquie un effort sur les réfugiés, et elle a raison de le faire, mais en échange d’une promesse d’adhésion à l’Union européenne qui est intenable", a développé l’ancien Premier ministre français.

La chancelière allemande avait déjà été critiquée par une partie de la droite française, son alliée au plan européen, pour ses positions successives sur la question des migrants. Bruno Le Maire avait notamment estimé qu’elle avait commis "une double erreur" en ouvrant en grand les portes de l’Allemagne aux réfugiés avant de faire volte-face.

Source : avec AFP

adhésion France Migrants Opinion Turquie Union Européenne
La Knesset débattra de la reconnaissance du soit disant "génocide" arménien
Emirates NBD rachète à Sberbank, DenizBank
Samsun et Samsung sont dans un bateau ou combattre les analyses préconçues
Comment une déclaration scandaleuse du représentant de l’organisation terroriste YPG est passée pour de l’information
Une image fait polémique du fils de Benyamin Netanyahou
Agression d’un turc par des manifestants pro-PKK
Vendée. Elles proposent une loi pour faire reconnaître le génocide
La France loue deux frégates à la Grèce
La charte illégale signée entre la ville d’Alfortville et la ville de Latchin occupée a été abolie
Erdogan accuse la France d’être "complice des terroristes"
Des dirigeants polonais se disent favorables...
La Turquie et l’UE sur la même longueur d’onde face au projet de nouveaux tarifs douaniers américains
UE : Merkel veut stopper les négociations d’adhésion avec la Turquie
"la Belgique est le maillon faible de la lutte contre le terrorisme"
Turkish Stream : l’objectif de la construction expliqué par la diplomatie russe
« #Tamam » ou « #Devam » ? La guerre fait rage en Turquie sur Twitter
L’ex-banquière turque veut devenir prof de français
Netanyahu refuse de recevoir des leçons de morale du président turc
Une belle rencontre avec Turgay YILDIZ
Turquie : amende "astronomique" pour un Italien accusé de contrebande de truffes
La Turquie veut préserver ses liens avec l’UE
Juncker : Je suis le garant des pourparlers avec la Turquie
un « partenariat » plutôt que l’intégration de la Turquie à l’UE
Turquie : Pas de « partenariat privilégié » à l’UE
La Turquie est « fatiguée » d’attendre une éventuelle adhésion à l’UE
Turquie : 4 morts et 20 disparus dans un naufrage
Turquie : arrestation de 2 648 immigrés illégaux lors des opérations à l’échelle nationale
Erdogan reçu par le pape François au Vatican
Syriens secourus au large des côtes turques
Pays-Bas : La double nationalité de députés d’origines turque et marocaine dans le viseur de Geert Wilders
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2017 | Mentions l�gales |

Visiteurs connectés : 26