Dominique de Villepin : C’est une erreur d’associer les parlements à la question arménienne

Ecrit par , 2013-05-24 12:27:58


L’ancien Premier ministre français Dominique de Villepin a déclaré que c’est une grande erreur pour les pays démocratiques d’impliquer leurs parlements dans la question arménienne.

S’exprimant lors d’une réunion privée à Istanbul, Dominique de Villepin a déclaré que la question arménienne de 1915 est « le travail des historiens » et « vous ne pouvez pas réécrire l’histoire à travers la loi ».

Evoquant le rôle important que le président turc Abdullah Gül a joué dans le rapprochement entre la Turquie et l’Arménie, Dominique de Villepin a déclaré que les questions délicates et difficiles telles que le problème arménien exigent une bonne volonté et de l’imagination afin de trouver une solution et que cela prend du temps. « Moins il y a de pays impliqués, mieux c’est » a ajouté le politicien français.

Les événements de 1914-1922

Des affrontements inter-ethniques et des déplacements forcés de populations en Anatolie orientale, entre 1914 et 1922, ont fait plusieurs centaines de milliers de morts parmis les Turcs et les Arméniens. L’Empire ottoman était alors engagé dans la Première Guerre Mondiale aux côtés de l’Allemagne et de l’Empire Austro-Hongrois. Dès 1914, des Arméniens ottomans ont massivement pris le parti des Russes, contre les Turcs, se livrant à des massacres de masse et à des pillages dans l’est de l’Anatolie. A la suite de ces événements, le gouvernement ottoman décida d’éloigner une partie de la population arménienne des zones de front et à risque. Ce transfert se solda par un lourd bilan humain.

La Turquie et de nombreux historiens rejettent catégoriquement la thèse controversée d’un "génocide" que le gouvernement ottoman aurait perpétré contre la population arménienne de l’Empire. Cette thèse, défendue par les nationalistes arméniens, est aujourd’hui instrumentalisée afin d’exercer des pressions politiques sur la Turquie, notamment pour entraver la perspective de son adhésion à l’Union Européenne.

Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions l�gales |