Jean-Louis DUMONT : « L’Azerbaïdjan souhaite sincèrement une résolution pacifique du conflit avec l’Arménie »

Ecrit par Ali Bal, 2013-03-06 08:19:30


[/« L’Azerbaïdjan souhaite sincèrement une résolution pacifique du conflit avec l’Arménie »
Jean-Louis DUMONT/]

Hier soir, mardi 5 mars à 20h30, la radio des turcophiles, « Made in Turkey » recueillait le témoignage de madame Mirvari Fataliyeva, victime d’une ignoble agression physique de la part d’une dizaine d’extrémistes arméniens au sein même de l’Assemblée nationale. Ensuite, est intervenu en direct, le député PS, monsieur Jean-Louis DUMONT, vice-président du groupe d’amitié France-Azerbaïdjan à l’Assemblée nationale, groupe qu’il a présidé durant la précédente (13ème) législature.

Le député a fermement condamné l’agression des deux Franco-Azerbaidjanais au sein de l’Assemblée nationale en précisant qu’il n’y avait pas eu de précédent.

Jean-Louis DUMONT est co-signataire d’ un communiqué de presse intitulé : « Une agression inacceptable qui ne peut rester impunie ».

Le député a affirmé ne pas connaître Hratch Varjabédian, le président du Bureau français de la cause arménienne, ni que ce « bureau » était une branche de la Fédération révolutionnaire arménienne-Dachnaktsoutioune, FRA-Dachnak. Selon nos sources, Hratch Varjabédian serait celui qui a frappé le premier
madame Fataliyeva. Sur la vidéo diffusée par la télévision arménienne, on
voit monsieur Varjabédian tenir madame Fataliyeva par le bras et la forcer
brutalement à s’asseoir.

Jean-Louis DUMONT a déploré que les salles de l’Assemblée nationale soient louées pour de telles réunions qui ne vont pas dans le sens de l’apaisement. En outre, à la question de l’animateur qui lui faisait remarquer les prises de position en faveur des agresseurs de certains députés comme Valérie BOYER ou René ROUQUET, le député DUMONT a appelé tous les parlementaires à faire preuve de « responsabilité » et de privilégier les intérêts de la République.

L’animateur a rappelé que monsieur DUMONT, dans un entretien accordé au Cercle Européen d’Azerbaïdjan (The European Azerbaijan Society, TEAS), le 7 mars 2012 avant les élections, avait déclaré : « Et aussi un message pour la communauté arménienne de France pour faire en sorte qu’elle ne se fasse pas manipuler pour des raisons actuellement et exclusivement politiques lié au fait que nous avons des élections ».
Monsieur DUMONT a précisé qu’en période électorale les candidats ne devaient pas stigmatiser des populations et que l’intérêt de la France devait primer sur toute autre considération.

Monsieur DUMONT a fait remarquer qu’au lieu de « jeter de l’huile sur le feu » -en faisant référence au comportement de certains parlementaires pro-arméniens-, des excuses devaient être présentées à madame Fataliyeva et monsieur Huseynov pour l’agression scandaleuse dont ils ont été victimes.

L’invité, le député DUMONT a rappelé qu’il a vu des réfugiés azerbaidjanais du Haut-Karabag en pleine souffrance et qui n’aspirent qu’à « retourner chez eux » et que « l’Azerbaïdjan souhaite sincèrement une résolution pacifique du conflit avec l’Arménie ». Il a mentionné et condamné l’occupation arménienne du 5è du territoire azerbaidjanais ainsi que le non-respect des résolutions de l’ONU par l’Arménie, tout en se disant confiant que la diplomatie française essaierait de réactiver le groupe de Minsk.

Le député DUMONT a aussi précisé qu’il avait assisté aux commémorations des massacres de Khodjali.

Ecouter l’interview de M. Jean-Louis DUMONT.


Ecouter ou réécouter les trois interviews de la soirée :
- Mirvari FATALIYEVA
- Jean-Louis DUMONT
- Norman STONE


Lire également :
- Mirvari Fataliyeva : « Mes avocats étudient toutes les responsabilités dans l’enchainement qui a abouti à cette violence »

Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions l�gales |