Découverte d’une spectaculaire ville souterraine en Turquie

mercredi 15 avril 2015, par Hakan

C’est à Nevsehir, dans la région de Cappadoce, en Turquie, qu’a été découverte une nouvelle et immense ville souterraine sous une forteresse byzantine, rapporte le National Geographic. Lors d’invasions, elle aurait servi de refuge à des milliers de personnes.

Cette nouvelle ville vient s’ajouter aux nombreux refuges et villes souterraines qui dessinent les sous-sols de la région de Cappadoce, mais celle-ci se révèle comme étant l’une des plus spectaculaires. Toujours largement inexplorée, cette ville daterait de l’époque byzantine et au vu des premières recherches, elle pourrait rivaliser avec la ville souterraine de Derinkuyu, aussi découverte dans la région et qui reste à ce jour la plus grande ville souterraine de la Cappadoce, pouvant abriter 20.000 personnes. Les premiers calculs des géophysiciens font état de 460 000 m² avec certains tunnels creusés à 113 mètres sous terre.

La découverte a été réalisée par hasard. Elle est à mettre à l’actif d’ouvriers employés en 2013 pour démolir de vieilles constructions pour faire place à un nouveau complexe de logements. Après avoir découvert l’entrée du réseau de tunnels de cette ville, les travaux ont été arrêtés pour entamer les fouilles, et la construction du nouveau complexe a été délocalisée.

À l’aide de machines géo-radars, il a été découvert que les tunnels menaient à des espaces de vie, des cuisines, des caves à vin, des chapelles et des équipements destinés à l’extraction d’huile de lin, stratégie adoptée pour éclairer la ville souterraine. Parmi les objets déjà mis au jour, on trouvait notamment des meubles, des croix en pierre, de la céramique, preuve selon les géophysiciens que cette ville date de l’époque byzantine durant la conquête ottomane. Autonome en approvisionnement d’air et d’eau, le site aurait été construit pour que les habitants de la ville de Nevsehir se mettent à l’abri lors de menaces.

Très enthousiasmé par cette découverte, Hasan Unver, maire de la ville, a qualifié cette découverte de « nouvelle perle, un diamant » et envisage d’y « construire le plus grand parc d’antiquités du monde ». Mais en attendant, les fouilles se poursuivent avec prudence devant le risque d’effondrement de certaines galeries.

Source : nationalgeographic


Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions légales |