Rapport de la Croix-rouge internationale sur les crimes de guerre helléniques (1921)

mardi 22 avril 2014, par Hakan

Turquie-news vous propose un document historique d’une grande importance sur la guerre d’indépendance turque : le rapport de la Croix-rouge internationale sur les crimes de guerre helléniques dans la péninsule de Yalova (nord-ouest de l’Anatolie) en 1921. La commission d’enquête était présidée par le Suisse Maurice Gehri. La présentation de son rapport par lui-même suffira :

« L’enquête a été menée d’une manière impartiale. Tous les témoignages qui s’offraient, tant grecs et arméniens que turcs, ont été entendus.

La mission est arrivée à la conclusion que des éléments de l’armée grecque d’occupation poursuivaient depuis deux mois l’extermination de la population musulmane de la presqu’île. Les constatations faites — incendies de villages, massacres, terreur des habitants, coïncidences de lieux et de dates — ne laissent place à aucun doute à cet égard. Les atrocités que nous avons vues ou dont nous avons vu les traces étaient le fait de bandes irrégulières de civils armés (tcheti) et d’unités encadrées de l’armée régulière. Nous n’avons pas eu connaissance de cas où ces méfaits aient été empêchés ou punis par le commandement militaire. Les bandes, au lieu d’être désarmées et dissipées, étaient secondées dans leur action et collaboraient la main dans la main avec des unités régulières encadrées. »

Malgré ce rapport, les grandes puissances n’ont imposé aucun tribunal pour juger les criminels de guerre grecs et arméniens de la région. Cette passivité fut presque constante pour les crimes de guerre gréco-arméniens de la période 1919-1922.

Maurice Gehri -  PDF - 1.1 Mo
Maurice Gehri

Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions légales |