Florence Nightingale une infirmière qui laisse des traces à İstanbul

mardi 3 décembre 2013

Nombres de voyageurs sont venus visiter Istanbul, certains en ont rapporté des écrits, des tableaux d’autres y ont laissé leur sueur.

Florence Nightingale, (1820 Florence - 1910 Londres) est l’infirmière britannique qui a donné son nom à l’hôpital de Şişli, mais pourquoi donc ?

Pionnière des soins infirmiers modernes, sa renommée est légendaire de son vivant grâce à sa contribution inestimable à la profession d’infirmier. Elle prôna et introduit l’utilisation des statistiques dans le domaine de la santé.

Autodidacte puisqu’aucune école donnant de formation officielle en soins infirmiers n’existaient l’époque elle devient pourtant une des premières spécialistes en hygiène et santé publique.

Cette vocation de Florence Nightingale de réformer les soins de santé est liée aux expériences qu’elle a vécues pendant la guerre de Crimée (1854-1856).

Avec 40 autres infirmières, elle se porte volontaire pour soigner les soldats blessés entassés dans un hôpital de la banlieue stambouliote de Üsküdar (Scutari).

Devant faire face a une pénurie de personnel médical, de matériel et de médicaments, manque de nourriture et de vêtement et insalubrité, Florence améliore le fonctionnement de l’hôpital et à fait accepter sa présence de ses consœurs infirmières.

Surnommée de « dame à la lampe » parce que le soir, après avoir écrit des lettres pour les soldats à leurs familles, elle déambule dans les chambres, une torche à la main, et apporte réconfort à ses patients.

Apres la guerre de Crimée, elle écrit un livre intitulé Notes on Nursing et y explique comment créer des conditions favorisant le bien-être et la guérison des patients.

Lien/Source : Couleurs d’Istanbul


Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions légales |