Toutes les versions de cet article : [français] [Türkçe]

Nationalisme arménien en France

ASSEMBLEE NATIONALE : AGRESSION DE DEUX FRANCO-AZERBAIDJANAIS PAR 40 MILITANTS ARMENIENS

mercredi 27 février 2013, par TN-pige

C’est avec effroi que nous apprenons l’attaque ignoble et scandaleuse subie par deux Français d’origine azerbaïdjanaise, Mme Mirvari Fataliyeva et Vusal Huseynov, par une quarantaine de militants arméniens dans l’enceinte même de la Représentation nationale, le Palais Bourbon.

Mme Fataliyeva et M. Huseynov s’étaient rendues à une conférence de propagande arménienne afin de rappeler le triste anniversaire du massacre de la population civile de Khodjali le 26 février 1992 et les différentes résolutions de l’ONU qui « exigent le retrait immédiat et inconditionnel » de l’Arménie des territoires de l’Azerbaïdjan.

Cette conférence de propagande diligentée par la FRA Dachnaktsoutioun (parti national-socialiste arménien, extrémiste et homophobe) et l’Ambassade d’Arménie le jour même de la date anniversaire des tueries anti-azéries commises par les Arméniens était organisée notamment grâce au député François Rochebloine, connu pour sa proximité avec les milieux nationalistes arméniens de France.

Les propos de Mme Fataliyeva : « Aujourd’hui, nous commémorons le 21ème anniversaire du massacre de Khodjali et nous rendons hommage à la mémoire des victimes de cette tragédie » ont déclenché l’ire des activistes arméniens et un groupe d’une quarantaine d’Arméniens s’est ruée sur eux.

Les deux victimes franco-azerbaïdjanaises ont été sauvagement rouées de coups.

Vusal Huseynov qui a tenté de protéger Mme Fataliyeva a été le plus tabassé tant la folie furieuse des assaillants arméniens était à son paroxysme.

Les deux Franco-Azerbaidjanais ont été sérieusement blessés notamment avec une côté cassée et des organes internes touchées.

La Police et les ambulances sont arrivés sur les lieux assez rapidement même si les agresseurs arméniens avaient brutalement fermé les portes comme pour mieux lyncher la jeune femme et le jeune homme.

Le personnel de santé a prodigué les premiers soins aux deux victimes qui porteront l’affaire devant les tribunaux.

Des membres de la communauté azerbaïdjanaise de France qui étaient au même moment au vernissage d’une exposition culturelle près de l’Assemblée Nationale sont rapidement venus sur les lieux dès qu’ils ont appris la nouvelle afin de soutenir les deux victimes. Parmi les personnes qui ont rejoint les victimes se trouvaient également des diplomates présents au vernissage.

Cette agression dans le cœur de notre République, l’Assemblée nationale, est parfaitement inadmissible. Nous appelons les pouvoirs publics français à ouvrir une enquête et à arrêter ces sauvages nostalgiques de l’ASALA qui souillent les valeurs de notre pays.


JPEG - 16.1 ko
JPEG - 22.4 ko

Lire également :
- Le come-back de la violence arménienne en France par la grande porte
- ASSEMBLEE NATIONALE : AGRESSION DE DEUX FRANCO-AZERBAIDJANAIS PAR 40 MILITANTS ARMENIENS
- Les Sénateurs et Députés condamnent l’agression de deux franco-azéris par des nationalistes arméniens dans les locaux de l’Assemblée Nationale
- Le Groupe d’amitié France-Azerbaïdjan de l’Assemblée Nationale condamne l’agression de deux franco-azéris par des nationalistes arméniens
- CIViC condamne l’inacceptable agression anti-azérie dans les locaux de l’Assemblée Nationale
- Agression anti-azérie à l’Assemblée Nationale : Communiqué de presse de l’Ambassade de la République Azerbaïdjanaise en France
- SCANDALE : Les nationalistes arméniens déposent plainte contre les victimes de l’agression anti-azérie à l’Assemblée Nationale
- Agression anti-azérie à l’AN : Manif nationaliste arménienne annulée
- Valérie Boyer justifie l’agression raciste à l’Assemblée Nationale


Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions légales |