Vice-président du Parlement européen : "Il faudra plus d’argent pour les réfugiés en Turquie"

jeudi 11 février 2016

La vice-président du Parlement Européen (PE), Sylvie Guillaume, a affirmé qu’il faudra apporter davantage d’aides financières aux milliers de réfugiés désireux d’entrer en Turquie.

Sylvie Guillaume a fait une déclaration à l’agence Anadolu à propos du rôle de la Turquie concernant la résolution de la crise syrienne, à l’occasion de sa visite à Ankara, pour discuter de la situation des réfugiés syriens en Turquie.

La vice présidente du PE, s’est rendue à Ankara après avoir effectué une visite dans le camps de réfugiés situé dans le district Nizip de Gaziantep.

"Nous avons vu de nos propres yeux les efforts fournis par la Turquie et les citoyens turcs pour les réfugiés syriens", a-t-elle dit.

Après avoir précisé que l’aide financière de 3 milliards d’euros que l’Union Européenne s’est engagée à déverser à la Turquie, est moins importante que ce que la Turquie a fourni pour accueillir les réfugiés, Guillaume a ajouté : « En considérant les milliers de réfugiés qui veulent encore entrer en Turquie, il est clair qu’il y aura besoins de plus d’argents."

Elle a estimé que l’aide financière de l’UE devrait être versée aux pouvoirs locaux et aux organisations non-gouvernementales qui sont sur le terrain et qui pourront déterminer "quel projet serait efficace dans quelle zone".

"S’il faut être honnête, certains pays de l’UE sont réticents à accueillir les réfugiés. Je n’approuve pas ceci mais il s’agit là, d’une réalité", a-t-elle lancé.

"Nous devons convaincre les pays membres que ces personnes voulant se réfugier en Europe, ne sont pas une menace pour eux",a-t-elle ajouté.

Source : AA


Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions légales |