[Bibliothèque] : Génocide arménien, et si on nous avait menti ?

par Yves Bénard

mercredi 26 août 2015, par Hakan

Enfin, une bonne nouvelle ! Le livre Génocide arménien, et si on nous avait menti ?
de Yves Bénard est disponible en version papier et numérique.


Version numérique
Format : Format Kindle
Taille du fichier : 594 KB
Nombre de pages de l’édition imprimée : 149 pages
Utilisation simultanée de l’appareil : Illimité
Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
Langue : Français
ASIN : B00W742WCQ

Version papier
Format : 12x18cm (Manga)
Impression : Noir & Blanc
Pages : 214


Présentation de l’éditeur

L’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand le 28 juin 1914, a suscité un grand émoi. En moins d’un mois, l’Europe et le Japon entrent en guerre. La Turquie est assaillie par les Russes, les déserteurs arméniens, les Anglais, les Français, les Grecs, Les Italiens et les Australiens.

Tous les Turcs sont sous les drapeaux. Ne restent dans les villes et villages que les vieillards, femmes et enfants. C’est ce moment qu’attendaient les miliciens arméniens pour mettre en œuvre leur plan d’ « extermination » en vue de l’obtention de la « Grande Arménie ». Mus par une folie meurtrière, ils se livrèrent à des actes de barbarie d’une cruauté indescriptible, plus de 500 000 victimes seront violées, éventrées, crucifiées, égorgées, mutilées, brulées ou enterrées vives, et les villages incendiés.

C’est cette sombre page de la tragédie turco-arménienne que l’auteur met en lumière en produisant des documents qui apportent un regard totalement nouveau et inattendu sur l’affaire turco-arménienne.

Aujourd’hui, seuls des historiens et experts totalement impartiaux doivent donner une réponse à la question « Les Ottomans sont-ils, oui ou non, coupables de génocide ? ». D’autre-part, les hommes politiques français n’ont pas le droit de se substituer aux historiens. Leur incompétence et leur partialité déshonorent la France.


Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2007-2013 | Mentions légales |